BGLA INC. 2019

Promenade Smith, Montréal, 2012

Concours de design urbain.​
  • Nom de la firme responsable : BGLA inc.

  • Équipe : Martin Brière, Marlène Bourque, Yvon Lachance, Melinda Hart

  • Coût de la réalisation : 8,637 millions $

  • Envergure : 0,95 hectare

  • Échéancier du concours : 2012

  • Client : Ville de Montréal
     

LES MÉMOIRES DU FORGERON 
« C’est ajouter au bonheur du monde que de mieux connaître les choses. »

 

Né de l’idée de rendre hommage aux ouvriers Irlandais qui ont fait connaître ce quartier, qui y ont vécu et qui ont contribué à l’essor et au développement de Montréal, notre projet vise à mettre en valeur l’histoire et le paysage industriel que ceux-ci ont bâti de leurs mains et qui caractérise Griffintown. Les mémoires racontent une histoire; elles combinent poésie, narration et éducation. Les mémoires du forgeron (« smith » en irlandais) représentent la vie de ces hommes, de ces femmes et de leurs familles, et le long chemin parcouru, qui en est un de découvertes mais aussi de transformation de soi et d’enracinement.

Les collines définissent une pause dans le paysage diversifié et encombré. Elles ondulent entre le niveau de la rue et le niveau haut des voies ferroviaires. Elles offrent un lieu paisible où se reposer ainsi qu’une diversité de vues sur les paysages rapprochés et lointains.

La promenade, à la fois chemin, rue, trottoir et place publique, s’étend de la rue Nazareth au Square Gallery. Le dessin de son dallage, inspiré de l’alliance entre le boulon d’acier et le trèfle irlandais caractérise la signature graphique des lieux.

Entre les deux, le lien joue un rôle unificateur et programmatique : bancs linéaires, surfaces et alcôves d’expositions, ouvertures menant aux collines, support à l’éclairage urbain…

Des structures allégoriques, métaphores de l’enracinement, s’inscrivent le long du parcours et s’annoncent au-delà de ses fronts bâtis. Entre sculptures d’acier et bornes historiques, elles racontent Les mémoires du forgeron.

En voir plus