BGLA INC. 2020

Pavillon universitaire Alouette - UQAC, Sept-Îles, 2014

Nouveau pavillon universitaire d'enseignement et de recherche.
  • Nom de la firme responsable : BGLA

  • Équipe : Stéphan Gilbert, Pierre André Lévesque, Yasmina Lacasse, Guy Pageau, Stéphane Laberge et François Loranger-Audet

  • Coût de la réalisation : 9,5 M$

  • Envergure : 3200 m²

  • Échéancier des travaux : 09/2013 - 11/2014

  • Client : Aluminerie Alouette / UQAC

  • Prix et distinctions: Lauréat d'un prix Novae de l’entreprise citoyenne, dans la catégorie «Bâtiment durable» (2015)

DESCRIPTION DU PROJET

La projet consistait à la construction, en 16 mois et demi, d’un pavillon universitaire de 3200 m², jumelé au Cégep de Sept-Îles, avec lequel il partage des services communs existants. Le nouveau pavillon compte 10 classes, 3 salles de visioconférence, 2 laboratoires, dont une chaire industrielle en sciences appliquées, des aires de vie pour les activités étudiantes, un hall multifonctionnel, des bureaux de professeurs, d’étudiants diplômés et un secteur administratif.

Réalisé en mode de gérance de construction par lots, le projet intègre plusieurs solutions de développement durable (utilisation de ressources premières telles que l'aluminium et le bois, géothermie, mur solaire, capteurs solaires, membrane blanche au toit, réservoirs de captation des eaux grises, vitrage sérigraphié pour limiter les gains solaires

CONCEPT

Le concept du bâtiment propose une analogie entre la production industrielle de l’aluminium et l’acquisition du Savoir. Financé par l’Aluminerie Alouette, le Pavillon exploite l’aluminium qui se retrouve dans le projet sous différentes formes (parements, structure de l’escalier principal, mur rideau, garde-corps). Un volume linéaire habillé d’une mousse d’aluminium (nouveau matériau technologique de finition murale), regroupant des salles de réunion et des services communs, fait écho au caractère continu du cycle industriel de production de l’aluminium. Un atrium vitré sur double hauteur, créant un espace de sociabilité bien visible dans le quartier, fait office d’espace à vocation multiple.

DÉFIS DE RÉALISATION

Le plus grand défi était sans contredit l’échéancier du projet, soit la conception et la livraison d’un projet de 9,5 M$ dans une période de 15 mois. Le programme et la conception du projet ont été définis en parallèle lors d’une charrette conceptuelle intensive de 3 semaines, du 3 au 24 juin 2013 avec tous les intervenants (UQAC, gestionnaire de l’immeuble du Cégep, représentant de l’Aluminerie Alouette, représentant de la ville, ingénieurs).

En voir plus

Crédit photographe : Optik 360