Palais de justice de Trois-Rivières, 2003

Rénovation et agrandissement de l'édifice patrimonial du Palais de justice de Trois-Rivières

  • Nom de la firme responsable : BGLA (en consortium avec Côté, Chabot, Morel, architectes, François R. Beauchesne, architecte) 

  • Équipe : Émile Gilbert, Pierre Morel, Stéphan Gilbert et Guy Pageau

  • Coût de la réalisation : 15 M$

  • Superficie : réaménagement 4 172 m²; agrandissement 5 625 m²

  • Échéancier : 09/2000 à 12/2003

  • Client : Société immobilière du Québec

Le projet consistait à la rénovation et à l'agrandissement de l’édifice du Palais de Justice de Trois-Rivières qui, par son style néoclassique et son implantation pavillonnaire monumentale, est intimement associé à l’image de la fonction de la justice au centre-ville de Trois-Rivières.

L’approche retenue est celle de la préservation maximale de l’intégrité architecturale de l’édifice principal existant (1913), lequel demeure entièrement dégagé sur plus de trois faces. L’aile arrière du palais de justice actuel (1936) est intégrée dans l’agrandissement, la majorité de ses murs de pierre calcaire étant conservés et mis en valeur par le réseau des circulations internes de l’agrandissement.


L’entrée au bâtiment se fait depuis la rue Hart dans l’axe de la rotonde, charnière actuelle des deux ailes du palais de justice existant. Cette jonction en transparence permet de mettre en valeur tant l’extérieur que l’intérieur, les constituants du palais à travers les âges.


L’architecture de l’agrandissement, quant à elle, témoigne de son époque par le langage architectural utilisé par les espaces ainsi créés. L’intégration architecturale se fait par l’harmonisation des gabarits, des hauteurs  et des couronnements et par le choix des matériaux, l’emploi d’une pierre calcaire de même provenance que celle de l’édifice existant étant préconisé.
 

En voir plus

Crédits photos: Christian Perreault

Crédit photographe : Stéphane Groleau

BGLA INC. 2020