BGLA INC. 2019

Complexe culturel et sportif régionale de Ste-Marie, 2011

Construction d'un complexe culturel et sportif.
  • Nom de la firme responsable : BGLA 

  • Équipe : Stéphane Gilbert, Pierre André Lévesque

  • Coût de la réalisation : 23 millions $

  • Échéancier du projet :  Avril 2010 – Mars 2011

  • Client : DECAREL pour la ville de Sainte-Marie

Le complexe sportif et culturel de Ste-Marie, nouveau pôle d’attraction dans la ville, est implanté en plein coeur d’un quartier vivant, à proximité d’institutions importantes.

En centralisant ces grandes fonctions dans la ville, la municipalité de Ste-Marie densifie positivement le tissu urbain en place et pose les jalons d’un nouveau pôle civique et communautaire. La concentration des grandes institutions de la ville a incité celle-ci à considérer le futur édifice comme partie prenante des bâtiments civiques importants. Cette prémisse de départ étant établie, il était clair pour les concepteurs que le nouveau bâtiment se devait de projeter une image davantage institutionnelle que sportive.

Le projet regroupe donc des fonctions sportives et des fonctions culturelles et 

communautaires : deux patinoires avec gradins côtoient donc un gymnase accessible aux étudiants de la polyvalente toute proche et constituent le volet sportif. Entre les deux patinoires se glisse le restaurant qui, comme un observatoire, offre des vues plongeantes et panoramiques sur les glaces. Au-dessus du restaurant central, la salle multifonctionnelle permet l’accueil de 500 à 800 personnes.

Au coeur de ce complexe se déploie un hall d’entrée double hauteur aux proportions généreuses, véritable carrefour des rencontres, capable d’accueillir plusieurs centaines de personnes à la fois et de les rediriger vers les différents plateaux d’activités. La signature volumétrique du bâtiment traduit bien la juxtaposition de ces fonctions sur le site : deux volumes blancs pour les patinoires, un volume rouge pour le gymnase et un troisième volume plus haut et unificateur, sombre et longiligne, pour la salle communautaire.

En plus de développer des qualités urbaines indéniables, des choix techniques de développement durable visent à favoriser les ressources locales, à diminuer les coûts de transport de matériaux importés hors-région, à mobiliser le milieu autour d’un projet fort auquel il s’identifie.

En voir plus

Crédit photographe : Paul Dionnet