Hall précommercial intégré (HPCI) du Collège de Maisonneuve , 2017

Étude de faisabilité pour la réalisation d'un Hall précommercial intégré (HPCI)
  • Nom de la firme responsable : BGLA

  • Équipe: Martin Brière, Kevin Mark et Gabriel Trudeau

  • Coût de la réalisation: N/A

  • Envergure: 6 017 m²

  • Client: Collège de Maisonneuve

 

DESCRIPTION DU PROJET 

Ce projet consistait à l'élaboration d'une étude de faisabilité pour la réalisation d'un Hall précommercial.

 

Les entreprises québécoises des filières bioalimentaire, cosmétique, emballage, transport et logistique qui souhaitent développer des procédés et des produits font face à un enjeu majeur lorsque vient l’étape de la commercialisation : produire à l’échelle commerciale à un coût abordable. Il est proposé de créer un Hall de pré-commercialisation intégré (HPCI) où les entreprises pourront concrétiser cette étape, en produisant en quantité suffisante pour amorcer la commercialisation, sans avoir à faire l’acquisition d’équipements coûteux, à un stade préliminaire de marché.

 

Le projet  du HPCI est porté par le Collège de Maisonneuve et deux de ses Centres collégiaux de transfert technologiques : le Centre d’études des procédés chimiques du Québec (CÉPROCQ) et l’Institut de technologie des emballages et du génie alimentaire (ITEGA). De dispensateur de formation, le Collège a développé une expertise d’accompagnateur d’entreprises. Avec son projet HPCI, il devient un accélérateur du développement des entreprises par la mise en réseau de ces dernières.

Le concept proposé s’implante sur un site de 115 m x 142 m. Il comprend le bâtiment lui-même, un aménagement paysager en périphérie, un stationnement en marge latérale, un débarcadère ainsi qu’une aire dédiée à la recherche en phytoremédiation. Les aires de laboratoires et de prototypage précommercial, regroupées dans le même axe, font office de vitrine technologique puisqu’à la fois vitrées sur la rue et sur le volume des halls.

 

Un grand vestibule vitré vient marquer l’intersection et offre aux utilisateurs du stationnement une occasion de déambuler sur un sentier paysager offrant des perspectives sur les équipements d’envergure des halls. Les stationnements et le débarcadère sont implantés en retrait afin de minimiser leur impact visuel sur le cadre urbain.

Alors que l’on retrouve l’ensemble des aires locatives au rez-de-chaussée et adjacent aux équipements du grand volume des halls, les bureaux, la salle de repos, la salle mécanique ainsi que l’unité d’accréditation en génie alimentaire se situent à l’étage. Le plan du niveau emploie la même stratégie qu’au rez-de-chaussée, soit de disposer les espaces fermés le long du même axe, toujours en continuité visuelle sur l’espace des halls. Ainsi, les espaces de travail des entrepreneurs et des chercheurs se situent entre le quartier (la rue) et l’innovation produite dans les grands halls. 

En voir plus

BGLA INC. 2020