District La Rolland, 2019

Étude de faisabilité pour le réaménagement de bâtiments industriels dans le but former un district incluant un hôtel, un restaurant et un musée
  • Nom de la firme responsable : BGLA

  • Équipe: Martin Brière et David Mondo

  • Coût de la réalisation: N/A

  • Échéancier: 03/2019 à 11/2019 (non-réalisé)

  • Envergure: 7 500 m²

  • Client: Aquamuse

 

DESCRIPTION DU PROJET 
Le projet consistait à réaménager l’ensemble des bâtiments qui ont été conservés de l’ancienne usine de pâtes et papiers Rolland, un complexe industriel situé à Sainte-Adèle et qui a fermé ses portes en 1990.

 

Idéalement situé dans les Laurentides, à proximité du parc linéaire Le P’tit train du Nord, et limitrophe à la rivière du Nord, le projet du District La Rolland devait comprendre dans son corps principal un hôtel de 68 chambres et lofts, un grand restaurant et des salles de réception locatives, des espaces multifonctions permettant de recevoir des événements, des expositions ou encore des marchés saisonniers. Enfin, deux bâtiments devaient être convertis en un musée retraçant l’histoire du lieu, avec un étage réservé à l’administration.

La richesse du patrimoine bâti et l’histoire de lieu, sont les principaux atouts du site. La conception architecturale avait pour fil conducteur la conservation de l’identité du lieu. Ainsi, toutes les interventions architecturales devant être réalisées pour intégrer les nouveaux usages se devaient d'être faites en douceur et avec discrétion. Le projet proposé se voulait respectueux du site, les briques des façades étant simplement rejointoyées. Les traces sur les briques devaient être laissées apparentes, véritables témoins du passé industriel et du temps qui passe.


Des interventions architecturales contemporaines, comme la grande arche du musée avec son mur rideau double hauteur,  ou encore la marquise qui ceinture la place Jean-Baptiste Rolland, devaient ponctuer l’ensemble et aider à la mise en valeur du site. L’aménagement intérieur de devait de mettre en avant les revêtements existants. Ainsi, les murs en briques, les colonnes en bois, acier ou béton, devaient être simplement nettoyés puis laissés bruts.


Ainsi, l'un des objectifs du projet était de permettre au public d'avoir pleine conscience de l’histoire de l’environnement dans lequel il évolue, tout en jouissant de tout le confort correspondant aux nouveaux usages du District La Rolland.
 

En voir plus

BGLA INC. 2020