BGLA INC. 2019

Pavillon de l'Institut de la Forêt Feuillue - ISFORT, Ripon, 2013.

Rénovation et agrandissement d'un pavillon de recherche universitaire.​
  • Nom de la firme responsable : BGLA

  • Chef de Projet : Martin Brière

  • Coût de la réalisation : 3,8 millions $

  • Envergure : 445 m²

  • Échéancier du projet : 2012 - 2013

  • Client : Université du Québec en Outaouais

Désireuse d’innover, l’Université du Québec en Outaouais (UQO) s’est lancée dans la création d’un institut des sciences de la forêt feuillue tempérée (ISFORT) en vue de développer un créneau en foresterie. Situé à Ripon, l’Institut fera partie d’une unité de recherche rattachée à l’UQO et intégrera les activités de recherche existantes de l’Institut québécois d’aménagement de la forêt feuillue (IQAFF).

 

 La création de l’ISFORT favorisera l’évolution de la recherche sur la forêt feuillue tempérée et le positionnement de l’Outaouais comme chef de file en matière de production et de transformation du bois.

Les objectifs principaux du nouveau projet sont de développer un lieu d’expertise qui supporte adéquatement les recherches de laboratoires de l’ISFORT, de créer un lieu représentatif des sujets de recherche de l’ISFORT, de mettre en valeur le bâtiment existant centenaire, de préserver le statut important du bâtiment existant dans la communauté et de prévoir l’intégration de deux serres de recherche à la nouvelle implantation.

 

Dans la vision de réduire l’impact physique et visuel de l’agrandissement et de mettre en valeur le bâtiment centenaire existant, le bâtiment minimise son empreinte au sol en s’implantant sur 2 étages.  La volumétrie formant une cours extérieure crée un lien avec le bâtiment existant, les serres et la communauté.  Cet aménagement d’une grande terrasse végétale (toit vert) accessible par les usagers met davantage la valeur sur la nature comme sujet prédominant de recherche de l’ISFORT.

 

L’utilisation du bois comme revêtement extérieur et comme finition intérieure joue un rôle important dans le tissage d’une identité propre pour l’ISFORT dans la communauté de Ripon.  Le bâtiment devient donc représentatif de cet institut dédié à la transformation de la matière première qui le revêt. 

En voir plus

Crédit photographe : Marc Cramer