Centre culturel du Domaine-Vert Nord, 2017

Nouvelle construction
  • Nom de la firme responsable : BGLA

  • Équipe: Martin Brière, Marcel Lefebvre 

  • Coût de la réalisation: 3,5 M$

  • Échéancier: janvier 2017 à mars 2017

  • Envergure: 1 478,4 m2

  • Client: Ville de Mirabel

Découlant de la volonté de la Ville de Mirabel de créer un pôle culturel et sportif pour la communauté, ce projet clé en main impliquait la construction d’un nouveau Centre culturel à vocation multiple.

Ce nouveau lieu collectif se définit autour d’un vaste hall public traversant tout le bâtiment, autour duquel s’imbriquent les salles multifonctionnelles, la cuisine de service, le grand hall d’entrée, la bibliothèque, le parc, les différents accès et leur parvis d’accueil. Ce grand hall qualifie les relations du centre culturel avec ses différentes fonctions et son environnement. Une salle des patineurs fut également aménagée afin d’accueillir les utilisateurs des futures installations, telles que des jeux d’eau, des modules de jeu et une patinoire.

PARTI ARCHITECTURAL

Beaucoup plus visible et plus accessible, le centre culturel devient à la fois une vitrine, un fond de scène pour ses lieux extérieurs et une lanterne sur le quartier. Dans ce lieu libre et invitant, les citoyens sont appelés à participer et à devenir créateurs de contenus. Le projet se veut une métaphore de la clairière à la fois poétique, inspirant et convivial. Le grand hall lumineux au coeur du bâtiment fut conçu avec une structure de poutres et colonnes en lamellé-collé et un paletage de bois apparent au plafond. En relation avec de grandes fenêtres s'ouvrant sur le paysage ou le ciel, ces éléments en bois contribuent à la définition des qualités et des ambiances du lieu. 

Tel un « trait d’union » avec son environnement, le bâtiment et ses marquises qualifient et concrétisent les nouveaux rapports physiques et visuels du Centre Culturel avec son paysage, son environnement et ses espaces extérieurs. Cette stratégie du « trait d’union » qui se formalise sur trois façades, permet de qualifier les liens du bâtiment avec son environnement, de manière à créer des espaces  d’accueils extérieurs conviviaux, confortables, compréhensibles, sécuritaires et protégés des intempéries. En lien avec ses trois marquises, trois parvis distincts sont aménagés afin d’offrir entre les portes d’entrées et les aires de stationnements, une transition paysagée avec plantations, dallage soigné, éclairage d’appoint et mobiliers pour les usagers.

DÉVELOPPEMENT DURABLE

L'édifice fut conçu dans une perspective de développement durable tant du point de vue du choix de matériaux écoénergétique que dans un souci d'économie d'eau. Un ventilateur-récupérateur de chaleur à cube enthalpique contribue à l'efficacité énergétique du bâtiment. Contrastant avec le bois utilisé pour la structure du bâtiment, l'utilisation d'un parement de brique sur un pourcentage élevé des façades assure une durabilité adéquate, tout en témoignant du caractère institutionnel de l'édifice. De plus, l'entrée principale fut dotée d'un toit de verdure.

En voir plus

Crédits photographiques: David Boyer

BGLA INC. 2020